Parcours de Marc Le Gouic, photographe

A propos

UN SAVOIR FAIRE

La photographie consiste à être là au bon moment. En construisant vos images avec attention : chaque détail, chaque lumière, chaque occasion, tout est minutieusement observé pour vous assurer des photographies créatives.

Je vous offre des images à votre image, pour vos plaquettes publicitaires, vos événements, vos sites internet, vos plus beaux souvenirs ou tout simplement pour le plaisir de la photo. Que vous soyez professionnels ou particuliers un savoir faire à votre service pour tous vos projets.

L’EXPÉRIENCE

Lors de mon expérience publicitaire, j’ai réalisé des travaux pour de nombreuses marques telles que Yves Rocher, Savéol, Bouchara, Argel, Bretagne Cosmétique… Etre à l’écoute des dirigeants et les satisfaire a été la priorité.

Les différentes missions de mon parcours professionnel m’ont forgé un œil, offrant un champ d’action polyvalent (reportage, publicité, mariage, photographie scolaire, portraits, paysages…)

La photographie scolaire me donne l’atout d’être à l’aise avec les enfants. Mon arrivée dans une classe est un moment de joie par les enfants.

Je tire avantage de chaque expérience, une garantie pour votre entreprise ou vos proches.


MES PROJETS PERSONNELS

Un œil toujours en éveil : un principe.

J’ai un œil toujours actif pour des projets personnels. En réalisant par exemple des reportages en suivant une personne pendant son activité professionnelle, bénévole ou artistique.

En effet je m’exerce perpétuellement, constamment avec les personnes qui me sont proches. En trouvant toujours de nouvelles idées pour après m’épanouir dans ma carrière et vous offrir le meilleur.

En vous garantissant un regard entraîné visant la perfection, un regard extérieur pour la réalisation de tous vos projets.

PARCOURS PERSONNEL

Depuis l’âge de 14 ans, ma passion pour la photographie grandit, mûrit et s’affirme d’année en année, et expérience après expérience. Le « déclic » s’est produit avec le photographe présent au mariage de ma soeur. A ses côtés, j’ai compris que je voulais également en faire mon métier.

En classe de quatrième, j’ai fait mes premières armes au club photo de mon collège, animé par mon professeur d’arts plastiques Mme Joëlle Liziard. Grâce à elle, j’ai découvert le tirage noir et blanc (le moment le plus magique de ma vie de photographe). Cette même année, j’ai acheté mon premier reflex avec mes petites économies, 2500F une somme énorme du haut de mes 14 ans. D’ailleurs je remercie mes parents qui m’ont poussé à l’acquérir tout seul. Cet achat m’a vraiment permis de comprendre et de prouver que la photographie était une vraie passion. J’ai pris soin de cet appareil comme la prunelle de mes yeux, et aujourd’hui il fonctionne toujours, symbole de ma passion.

Par la suite, tout s’est enchaîné. L’année suivante, j’ai continué le club photo. J’ai également fait un stage chez Patrick Le Grand, un photographe renommé de mariage et de portrait avec qui j’ai énormément appris. Puis pendant mon temps libre et mes vacances scolaires, j’ai continué à apprendre en travaillant pour lui bénévolement.

En classe de seconde, j’ai créé mon propre club photo. Une fois bachelier, j’ai commencé des études de photographie avec le Bac Pro Photo à Montaigu pendant un an. Durant cette année, j’ai effectué un stage avec Franck Betermin un photographe pour qui j’ai beaucoup d’estime, pour moi le meilleur photographe de reportage que je connaisse. Cette expérience a révélé mon style : le reportage http://www.betermin.com/#/photos-00-00.

Sur les conseils de mon professeur de photo, j’ai poursuivi mes études par un BTS Photo à Paris. Durant ces deux ans, j’ai appris tous les détails scientifiques de la photographie et tout ce qui a un lien direct avec la photographie.

Au sein de la promotion, nous nous sommes influencés entre jeunes artistes. Pour ma part, j’admire le travail de Thomas Laisné qui s’est spécialisé dans le portrait http://www.thomaslaisne.com. Claire Delannoy, travaillant aujourd’hui dans le domaine de la mode http://www.clairedelannoy.com, et Anne-Cécile Michot, maintenant iconographe, m’ont beaucoup appris par leur style plus féminin.

Pour terminer mes études, j’ai effectué un stage au studio Triple V avec Vincent Wulveryck. Avec lui j’ai découvert une autre façon de photographier en studio, la retouche numérique tenant une grande place dans le résultat. Cartier est l’un de ses plus gros clients. J’ai beaucoup d’estime pour lui, il m’avait proposé un poste que j’ai refusé avec beaucoup de difficulté car je ne voulais pas rester sur Paris.

Diplômé du BTS photo, j’ai été engagé au studio Rérat à Plougastel Daoulas en Bretagne. Le gérant est un grand photographe culinaire de la région.

Suite à un licenciement économique, je suis devenu photographe scolaire au studio Folgoas à Quimper. Malgré mes aprioris, franchement, je me suis jamais autant amusé en photo. J’ai découvert le côté artistique de la photo scolaire : photographier une classe en contre jour avec des arbres, choisir un paysage maritime comme décor… J’apprécie l’accueil qui m’est réservé par les enfants, faisant de mon arrivée un moment de joie.

En parallèle, je continue à développer ma passion.

Je suis parfois la vie d’une famille dans son intégralité : de la rencontre, du mariage, de la grossesse , de l’arrivée du fruit de leur amour et tous les portraits de famille qui en découleront.

Mon appareil photo me suit dans ma vie quotidienne et au cours de reportages réalisés à titre privé.

Pour conclure, maintenant à l’âge de 33 ans, je dédie ce site à ma compagne Vanessa à mon fils Mathias âgé de bientôt 10 ans, à ma fille Louise âgé de bientôt 6 ans, à ma belle fille Maéva 20 ans, mon beau fils Clément âgé de bientôt 18 ans et à tous ceux qui ont contribué à cette passion car sans eux rien n’aurait été possible.

Signature